dimanche 4 janvier 2009

Sorti sans iPod

Sorti sans iPod

Imitation des mièvreries

Certain jour, appelé par un autre unisson,
J'ai vu des sons connus attiser l'héritage
Qu'ont laissé l'imposé, le réel, de cet âge
Où l'on évoluait sans une bande-son ;

Et sorti sans iPod où la ville m'engage,
Du silence l'étau s'affalait en rayons :
Cherchant en chaque affront l'écho d'un carillon,
J'ai vu tout éclairé sans recherche d'images.

Mais je ne revis pas l'imprévu des sillons,
Car je trouvais - savais - la fin d'une chanson
Réfutant le curieux de mon pélerinage :

Peu d'attente est permise aux jours des écouteurs
- Surtout sans composer ! - Le cri de l'intérieur
Compose à l'être seul un bruit de coquillage.








C'est pas vrai, hein, je sors jamais sans mon iPod. C'était juste pour l'exercice renaissant, tout ça.


3 commentaires:

MC a dit…

Chapeau bas !

Autre a dit…

La musique parfois a des accords majeurs... ^^

TT02 a dit…

Hihi C Krokro joli